Nos semences potagères font peau neuve grâce à une refonte de l'ensemble de la gamme d'emballages. "Le nouveau graphisme s'aligne mieux sur l'identité de la marque Bejo, avec un style moderne et de haute qualité qui fait honneur à nos produits", explique Martin van der Voort, directeur des ventes et du marketing. Les premières semences sont conditionnées dans le nouvel emballage ce mois-ci ; la transition complète pourrait prendre jusqu'à deux ans.

Dans le même temps, nous disons également adieu à notre ligne d'emballages à fond plat. Ce type d'emballage ne s'est pas toujours avéré assez solide dans le passé. Nous remplaçons donc nos sacs à fond plat par des sacs dits " oreillers ", dont la solidité n'est plus à démontrer. Bejo les utilise déjà pour sa gamme biologique.

Pour l'instant, nos emballages seront toujours fabriqués avec les mêmes matériaux. "La qualité de nos emballages est cruciale pour préserver la capacité de germination des semences", explique Martin van der Voort, "et nous sommes très satisfaits de nos choix actuels. Nous avons toutefois commencé à rechercher de nouveaux matériaux d'emballage, dans un souci de durabilité et de biodégradabilité. Beaucoup de choses intéressantes se passent dans ce domaine en ce moment, et nous menons des projets qui nécessiteront des tests approfondis."

 

Quelques chiffres clés

Dans sa gamme, Bejo compte plus de 1 000 variétés pour la culture conventionnelle et plus de 170 variétés pour la culture biologique. Avec de nombreux types d'emballages, de produits et de groupes linguistiques, cela représente environ 100 000 articles d'emballage différents. Ils sont acheminés vers des milliers de producteurs de légumes dans plus de 100 pays à travers le monde.

L'exploration de la nature ne s'arrête jamais