L'année 2021 a été particulièrement marquée par la pression importante de mildiou (Peronospora destructor), notamment sur les productions d'oignons (la vigne et la pomme de terre sont touchées de manière exceptionnelle mais tous les légumes ont souffert).

Les conditions nécessaires à un développement excessif du mildiou ont été réunies sur la saison 2021 : Une humidité importante (HR>95%) et des températures situées entre 15 et 20 °C principalement.

Ces conditions exceptionnellement défavorables ont généré des dommages conséquents sur les productions d'oignons issues de variétés sensibles mais également, certes en moindre mesure, sur des variétés résistantes. Nous avons également constaté des jaunissements des pointes de feuilles et des attaques d’autres pathogènes précocement (voir même avant l’apparition du mildiou) comme Stemphylium, Alternaria, Botrytis squamosa, bactériose, ... qui peuvent sensibiliser la plante et affecter son système de défense immunitaire.

Bejo a souhaité étudier les circonstances ayant généré des dommages sur les variétés résistantes grâce à son département recherches phytopathologiques basé aux Pays-Bas.

Des échantillons contenant diverses variétés sensibles ou résistantes, de provenances diverses ou de parcelles voisines ont été reçus. Grâce aux spores présentes, le champignon a été identifié comme étant du mildiou (Peronospora destructor). Afin d'étudier la pathogénicité du mildiou, le tissu végétal infecté a été prélevé pour préparer l'inoculum qui a été utilisé pour infecter les plantes sensibles et résistantes. Le mildiou n'a pas été capable de produire une infection dans notre laboratoire par ce biais. Des analyses complémentaires de marqueurs effectuées sur les échantillons reçus ont indiqué la présence de génotypes résistants dans les variétés où cela était attendu. Une enquête sur les pointes de feuilles mortes a également été menée, et on soupçonne qu'il s'agit d'une réaction de la plante aux conditions climatiques, car aucun agent pathogène n'a pu être isolé.

Les facteurs de stress abiotiques tels que les températures basses ou élevées et l'eau déficiente ou excessive peuvent affecter la résistance des plantes en supprimant les mécanismes de résistance. Ces effets étant plus ou moins impactants selon les stades de maturité de la plante. De plus, les conditions météorologiques ont été particulièrement favorables à l'infection par le mildiou. Parfois, les infections se produisent dans des champs voisins où des variétés sensibles sont fortement infectées. Une telle présence abondante de spores peut augmenter temporairement les chances de réussite des individus capables de contourner la résistance. Par conséquent, le mildiou est capable de surmonter la résistance des plantes en un court laps de temps.

Ces constatations et les impacts mesurés entre les variétés sensibles ou résistantes nécessitent de rappeler les niveaux de protection des génétiques variétales.

  • Sensibilité : L’incapacité d’une variété à restreindre la croissance et le développement d’un organisme nuisible déterminé.
  • Résistance : La capacité d’une variété à restreindre la croissance et le développement d’un organisme nuisible déterminé et/ou les dégâts qu’il cause, en comparaison aux variétés sensibles dans des conditions similaires.

                   I. La Résistance élevée (HR) : Variétés qui restreignent fortement la croissance et le développement d’un organisme nuisible déterminé en comparaison à des variétés sensibles et sous pression pathologique normale.

                  II. La Résistance intermédiaire (IR) : Variétés qui restreignent la croissance et le développement de l’organisme nuisible déterminé mais peuvent présenter une gamme plus large de symptômes ou dégâts en comparaison aux variétés à résistance élevée.

Il convient de noter que la résistance variétale ne correspond pas à une immunité, c’est-à-dire, à une capacité qu'aurait une plante de ne pas être attaquée ou infectée par un organisme nuisible déterminé.

La gamme Bejo en oignon se compose de variétés sensibles et de variétés à résistance élevée (HR) telles que Powell, Restora, Hylander, Yankee, Boga et Redlander. Ces variétés HR représentent un atout indéniable dans la lutte contre le mildiou en association avec les mesures prophylactiques et la lutte chimique quand la méthode de culture le permet.

Bejo a édité en janvier 2021 une brochure intitulée "Mildiou sur oignon et échalote : Préserver tous les moyens de lutte". Elle est disponible en libre consultation ici.

 

L'équipe technico-commerciale accompagnée par le département recherches phytopathologiques offre la possibilité de réaliser des analyses pour détecter la présence de pathogènes. L'optimisation de ce service nécessite de signaler les désordres constatés sans délai.

L'application Cropalyser de Bejo est un outil capable d'identifier facilement les désordres des principaux ravageurs et maladies des cultures de légumes incluant la betterave, la carotte, le chou et l'oignon. L'application présente des informations sur la santé et la croissance de votre culture. Elle est disponible gratuitement en téléchargement.

Téléchargez Cropalyser

Download Cropalyser voor iPhone  iOS download

 Download Cropalyser voor Android Android download

L'application pour analyser votre culture!