En France, la surface de culture consacrée à ce légume est en croissance constante. Bejo propose de nouvelles variétés aux qualités améliorées.

Le chou de Milan est l’un des types de chou les plus anciens. Les Gaulois et les Romains l’avaient au menu, mais son nom moderne vient de la région savoyarde du Sud-Est de la France. Les choux sont cultivés dans tout le pays aujourd’hui. La superficie totale cultivée est entre 1 400 et 1 600 ha et augmente de 1 à 2% par an. Les principales régions productrices sont la Bretagne et la Normandie, qui abritent près de 50% des surfaces en France. L’espèce est aussi présente dans le Sud de la France et en Alsace, pour entre 11 et 14% dans chaque région.

Une production moderne

«Les producteurs de légumes de plein champ de Bretagne et de Normandie sont généralement hautement mécanisés», explique Maxime Viel, spécialiste produit Bejo pour la France. «La taille des exploitations varie de 20 à 200 ha. Les producteurs sont en mesure de fournir presque toute l’année. Ils plantent de mars à août et récoltent de juin à avril». La plantation se fait principalement mécaniquement, avec une distance entre les plantes de 70 par 70 cm. «Dans beaucoup de fermes, le chou de Milan fait partie du plan de culture traditionnel, qui inclut également les poireaux et les carottes », explique Maxime. «Pendant la récolte, les producteurs coupent deux fois par semaine. Cela leur permet d’offrir des produits frais sur le marché libre. Seulement 5% sont cultivés contractuellement.»

En général, les produits sont conditionnés dans des caisses par six têtes avec un poids total de 9 kg. Les choux de Milan sont difficiles à stocker à long terme. «Il y a eu des expériences avec le stockage à faible teneur en oxygène, mais jusqu’à présent, ils n’ont pas réussi et le stockage à des températures plus basses n’a pas eu l’effet désiré.» rapelle Maxime.

De plus petites têtes en choux de Milan biologiques

La culture du chou de Milan biologique a retenu l’attention ces dernières années des producteurs, principalement ceux exportant en Allemagne. Comme vous pouvez le constater à la lecture de notre récente brochure "Choux de Milan 2019-2021", Bejo a des semences adaptées à l’agriculture biologique.

«Un autre développement récent est la production de mini choux de Milan», explique Maxime. «Ces choux sont de six à huit centimètres de diamètre et sont livrés à des restaurants haut de gamme. Nous utilisons les mêmes variétés pour ces mini choux. Planter plus densément et utiliser moins d’azote permet de garder les têtes plus petites.»

Bejo travaille activement sur de nouvelles variétés qui seront encore plus adaptées à la culture hivernale et qui disposeront également d’une haute résistance à Mycosphaerella.

 

Bejo propose de nouvelles variétés aux qualités améliorées

Maxime VIEL : référent chou de Milan

CROPALYSER : L’APPLICATION POUR ANALYSER VOTRE CULTURE !

Bejo a développé Cropalyser comme un service pour ses clients et autres contacts. Bejo partage ses connaissances culturales et son expérience avec les partenaires de la filière agroalimentaire, même dans l’analyse et la reconnaissance des ravageurs et maladies.

Cropalyser de Bejo est un outil pratique capable d’identifier facilement les désordres des principaux ravageurs et maladies des cultures de légumes incluant la betterave, la carotte, le chou et l’oignon. L’application présente des informations sur la santé et la croissance de votre culture. L’application Bejo est déjà disponible en téléchargement.

 

La fonction de recherche “Cropalyse” est un outil pratique qui vous guide pas à pas, grâce à vos réponses à des questions sur l’irrégularité, la croissance et la reconnaissance de symptômes. Cropalyser contient également des conseils de prévention et de contrôle des ravageurs et maladies.

Avec Cropalyser, l’agriculteur a en main, des informations pratiques, qu’il soit connecté ou pas à l’Internet. Pendant plusieurs phases de culture, vous pouvez rechercher par symptômes, photos et questions, à quelle maladie ou quel ravageur vous êtes confronté et qui perturbe le développement de votre culture. L’application regroupe déjà les cultures de betterave, de chou, d’oignon, de carotte, de chicorée, de céleri, de poireau, de poivron et de tomate.