La demande d'aliments sains, produits de manière durable, y compris pour les légumes et les fruits, est en hausse. Cependant, les producteurs du monde entier ont un certain nombre de défis à relever. Les bonnes terres agricoles, l'eau et les matières premières se raréfient de plus en plus. Le changement climatique entraîne une instabilité des conditions de croissance en de nombreux endroits de la planète. L'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture estime que jusqu'à 40 % des cultures vivrières mondiales sont perdues chaque année à cause des maladies et des parasites. Pour une production durable et une sécurité accrue des récoltes, les producteurs professionnels ont besoin de cultures qui restent saines, même dans des circonstances difficiles. Des variétés et des semences vigoureuses sont la priorité numéro Une. Bejo a signé bon nombre d'innovations en matière de sélection végétale, de production et de transformation des semences au cours des deux dernières décennies, et nous avons encore de nombreuses perspectives d'évolution devant nous.

Production de semences

Les entreprises de sélection comme Bejo recherchent en permanence des moyens d'améliorer les propriétés phytosanitaires des plantes. La création de nouvelles variétés plus résistantes à la sécheresse et à certains parasites et maladies progresse (voir l'article « L'exploration de la résistance naturelle des cultures maraîchères ne s'arrête jamais »). Mais même lorsque les producteurs ont accès à des variétés fortes et résistantes aux maladies, la qualité des semences peut faire une grande différence. La santé des récoltes commence par des semences saines. Le mode de production de semences est le premier facteur important influençant la qualité. Bejo possède des sites de production aux quatre coins du monde. Nous sommes donc en mesure de travailler dans les meilleures conditions climatiques pour produire des semences saines et vigoureuses, tout en limitant les risques, comme de mauvaises conditions météorologiques et la pression des maladies. Nos sites de production suivent des protocoles stricts pour garantir la qualité et la santé des plantes, avec l'aide de consultants et de scientifiques spécialisés dans les cultures.

Recherche en production

Les chercheurs travaillant sur la production de semences tentent d'identifier les facteurs environnementaux qui influencent la qualité des semences. Ainsi, nous nous intéressons par exemple à l'épidémiologie, la science qui explique comment les maladies et les infestations se développent et comment elles se transmettent par les semences. Connaître votre ennemi vous met en meilleure position pour le combattre. En outre, nous examinons les distances de plantation optimales pour assurer des périodes de floraison uniformes et plus courtes, ce qui permet une maturation et une taille de graines plus homogènes. En combinaison avec des périodes et des méthodes de récolte optimales, nous pourrons ainsi récolter des lots uniformes.

Nous avons, par exemple, mieux compris comment la bactérie Xanthomonas infecte les plantes et les semences. Des méthodes de détection innovantes nous permettent de découvrir rapidement l'agent pathogène sur le champ, même lorsqu'aucun symptôme n'est visible à l'œil nu. Nous disposons ainsi d'options de contrôle plus nombreuses dans le processus de production. Pour produire des semences de haute qualité, nous sélectionnons des lignées parentales qui produisent un bon pollen et nous tentons de déterminer la période idéale de pollinisation. Nous menons également des recherches approfondies sur la façon dont les abeilles et d'autres insectes interviennent comme pollinisateurs naturels (voir l'article « Bejo et les abeilles : des partenaires naturels dans la production des semences »).

Technologie des semences pour un produit supérieur

À l'issue de la production, nous procédons à un test complet, à une amélioration et à la poursuite du traitement de toutes les semences à notre Centre de Technologie de la Semence (Seed Technology Facility) à Warmenhuizen.

Analyse et santé des semences

Chaque lot de semences subit en moyenne 25 tests. Nous examinons des caractéristiques telles que la pureté, la teneur en humidité, le nombre de plants uniformes (pour les pépinières) et la capacité de germination. Nous testons également les infections bactériennes, virales et fongiques réputées transmissibles par les semences.

Analyse de l'ADN et imagerie multispectrale

Grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons encore améliorer le traitement des semences. Nous utilisons désormais l'analyse ADN pour recueillir des données précises sur les agents pathogènes. Nous expérimentons actuellement de nouveaux moyens de sélectionner les meilleures semences par le biais de la technologie des rayons X et de l'imagerie multispectrale. Nous fondons de grands espoirs sur l'intelligence artificielle et l'apprentissage machine, même si ces technologies n'en sont qu'à un stade précoce.

Nettoyage et traitement des semences

En analysant les lots de semences entrants, nous pouvons déterminer les techniques de nettoyage et les traitements nécessaires. Par exemple, les graines d'asperges sont relativement grosses, alors que les graines de céleri sont minuscules. Les graines de betteraves sont naturellement très poussiéreuses tandis que les graines de brassicacées sont gluantes. De tels facteurs influencent la façon dont nous traitons et transformons les graines.

 

La qualité et la résistance semblent par définition être aux antipodes. L'essence de notre travail consiste à les rapprocher. Cela requiert beaucoup de patience et d'implication dans le processus de sélection.

Theo van der Horst : Directeur de recherche, Phytopathologie et Analyse de contenu

Désinfection des semences

Grâce aux différents traitements des semences, les producteurs peuvent compter sur une bonne germination et des cultures saines et uniformes. Bejo a recours à différents traitements afin d'augmenter la valeur des semences pour les producteurs. L'un d'eux est la désinfection physique. Nous avons investi dans des méthodes sophistiquées, telles que les traitements sous vide à l'eau chaude et à la vapeur, qui nous permettent de garantir la santé de nos semences. Les bactéries et les champignons nuisibles n'ont aucune chance. Le traitement varie selon la culture, parfois même selon la variété, et dépend de l'endroit où la semence sera utilisée.  La sensibilité à certaines maladies varie selon les régions géographiques, tout comme les réglementations phytosanitaires. Dans ce domaine également, la technologie progresse. Nous suivons de près les innovations qui offrent de nouveaux moyens d'améliorer la santé des semences. Les désinfections au plasma et à l'ozone, par exemple, présentent, en tant que méthodes physiques respectueuses de l'environnement, un sérieux potentiel pour l'avenir.

Amélioration des semences

Pour que les cultures bénéficient d'un démarrage rapide et d'une croissance uniforme, nous utilisons une technologie d'amorçage. L'amorçage est une technique avancée lors de laquelle le processus de germination d'une graine est activé puis stoppé. Des années de recherche et de développement dans nos laboratoires ont débouché sur B-Mox, une formule d'amélioration des semences qui renforce les avantages de l'utilisation de semences amorcées. B-Mox renforce les plantes au stade initial, réduisant les risques pour les producteurs lors de la phase vulnérable de croissance précoce et rendant les plantes plus résistantes au stress tout au long de la période de croissance. B-Mox est une option durable et idéale pour l'agriculture biologique.

Pelliculage

Le pelliculage des semences constitue également une valeur ajoutée pour les producteurs. Les semences à pelliculage uniforme sont ainsi plus faciles à traiter par les semoirs, et elles sont également mieux repérables dans le lit de semis. Nous pouvons aussi ajouter des additifs dans le pelliculage pour protéger les plantes à germination faible contre les maladies et les parasites du sol, ce qui permet d'éviter des problèmes tels que la fonte des semis. Le pelliculage fongicide réduit jusqu'à 90 % le besoin de produits phytosanitaires dans les champs. Et nous vendons également des semences pelliculées non traitées chimiquement, une solution très durable. Dans ce domaine également, nous innovons énormément. Par exemple, nous étudions comment les pelliculages peuvent offrir une alternative aux produits phytosanitaires chimiques. Nous étudions l'utilisation de nouveaux matériaux biologiques de protection des plantes et de stimulateurs de croissance dans les pelliculages. En 2019, Bejo a introduit un pelliculage entièrement composé d'éléments naturels et biodégradables.

Aujourd'hui et dans 50 ans

Bejo ambitionne de rendre la production alimentaire plus durable. En agriculture, cela commence par les semences et les variétés. Nous recherchons en permanence des manières plus saines de produire et ensuite de traiter les semences pour obtenir les meilleurs produits. Nous utilisons des innovations présentant une valeur ajoutée pour les producteurs. En collaboration avec nos partenaires de la filière, nous nous efforçons de rendre la production durable et d'accroître la sécurité des récoltes. Les producteurs professionnels pourront ainsi produire des légumes savoureux et sains - aujourd'hui et dans 50 ans.

- L’exploration de la nature ne s’arrête jamais -